Calcul de la note finale

Le tableau sur cet écran montre comment les notes finales des étudiants sont calculées. Les notes finales sont une somme pondérée d'un maximum de cinq composantes. Les voici :

  1. La note accordée par le professeur pour le travail soumis par l'étudiant. Cette note est facultative et sera employée si le professeur évalue réellement le travail de l'étudiant. Si l'étudiant soumet plus d'une version du travail, on utilise alors la « meilleure » note pondérée. La meilleure note signifie la note pondérée la plus haute, qui est une combinaison de la note du professeur et de la note de ses pairs.
  2. La moyenne des notes accordées par ses pairs pour le travail soumis par l'étudiant. Si l'étudiant soumet plus d'une version du travail, on utilise alors la « meilleure » note pondérée. La note des pairs peut optionnellement inclure la note du professeur. Cette note sera incluse si le nombre des notes accordées par les pairs est très bas ou si le professeur met en doute les notes des pairs à cause d'un manque de fiabilité, de notes trop basses ou trop élevées). Lorsque la note du professeur est incluse, elle a le même poids que les notes des étudiants dans le calcul de la moyenne.
  3. Le biais que l'étudiant introduit par des notes trop hautes ou trop basses dans l'évaluation par les pairs. Ce n'est pas une mesure absolue, car elle est basée sur la différence entre la note de l'étudiant et les moyennes des notes des autres étudiants pour chacune des soumissions qu'ils ont évaluées. En général, cette composante ne devrait pas avoir un poids très élevé.
  4. La fiabilité des évaluations faites par l'étudiant. C'est une mesure qui indique jusqu'à quel point les notes accordées par l'étudiant suivent la moyenne des notes accordées par les autres étudiants pour les mêmes évaluations. La mesure enlève le biais introduit par l'étudiant et fait la moyenne des différences absolues entre la note accordée par l'étudiant et les notes moyennes des autres étudiants. En la théorie, l'étudiant qui donne une note élevée pour les bons travaux et une note faible pour les mauvais travaux sera considéré comme fiable. Si le professeur évalue que les les étudiants en général ne sont pas bons correcteurs, la note du professeur devrait être incluse pour rendre les notes sur la valeur de fiabilité plus significatives.
  5. La note moyenne donnée par le professeur pour les évaluations de l'étudiant. Ceci inclut les deux évaluations préliminaires faites par l'étudiant sur les exemples de travaux fournis par le professeur et toutes les notes du professeur sur les évaluations produites pendant la phase d'évaluation par les pairs. En général, cette composante est probablement plus importante que les composantes sur le biais et sur la fiabilité. Le poids de cette composante (lorsque la pondération est disponible) devrait donc être supérieur.

Ces cinq composantes peuvent être pondérées selon les objectifs du professeur et en fonction du type de travail. Par exemple, la note du professeur pourrait avoir un fort poids si l'évaluation par les pairs a une importance minime dans le travail. Ou, si le professeur évalue seulement quelques-unes des soumissions ou s'il considère comme très important le rôle de correcteur pour les étudiants, les notes accordées par le professeur peuvent être ignorées en leur donnant un poids nul ou très faible. Dans ce dernier exemple, c'est la capacité d'évaluer des étudiants qui déterminent les notes finales.

Notez que cet écran est utilisé itérativement et les notes finales ne sont pas normalement disponibles aux étudiants avant la phase finale du travail. Une fois que le le professeur est satisfait des notes finales et de leurs pondérations, elles sont alors affichées. aux étudiants.

Index de tous les fichiers d'aide